La date du 11 mai vous donne une boule au ventre ?

Une date a été annoncée : le 11 mai. Même si ce ne sera pas un déconfinement total, même s’il n’est pas encore question d’un retour à la normale, même s’il reste encore beaucoup d’inconnus… Pour ceux qui, depuis mi-mars, ont arrêté de travailler ou travaillent depuis chez eux, cette date ouvre une porte, et permet d’entrevoir la perspective d’un début de retour vers leur vie professionnelle d’avant (même si elle sera certainement aménagée différemment).
Si, pour certains, ce retour dans leur vie professionnelle est enchantement, d’autres ressentent une boule au ventre, qui semble se resserrer et s’accroître au fur et à mesure qu’une perspective de reprise approche. Votre corps vous parle. Il traduit en douleur physique tout ce que vous essayez d’enterrer au fond de vous-même, pour faire comme si tout allait bien. Cette boule au ventre cristallise vos peurs. Que celles-ci soient liées au virus, ou au fait de reprendre une vie professionnelle qui ne vous convient pas, peu importe. La seule façon de faire disparaître cette boule au ventre est d’avoir le courage d’y faire face. Mais comment ?
Voici 2 outils, très efficaces, que j’utilise très souvent avec les personnes que j’accompagne :

1/ Lister vos peurs et les transformer

Y faire face, cela commence par en prendre conscience et mettre des mots dessus. Je vous invite donc à commencer par prendre une feuille et à lister toutes vos peurs.
Puis, reprenez chacune de vos peurs et inscrivez ce que vous pouvez faire pour que cela n’arrive pas.
Par exemple :
J’ai peur que mon travail accapare toutes mes journées et de ne plus avoir le temps de faire autre chose, la semaine.
–> Je m’engage à arrêter mon travail à 18h maximum chaque jour afin de pouvoir consacrer ma soirée à ma vie personnelle.

Ensuite, déchirez la partie de la feuille sur laquelle vous avez écrit vos peurs et brûlez la (ça libère !). Gardez-uniquement vos engagements.

Il n’est évidemment pas toujours aussi facile de se libérer de toutes ses peurs, mais je vous assure que, déjà, ça fait du bien !

Et puis, pour les peurs les plus résistantes, vous pouvez toujours faire appel à la Guérison des blessures professionnelles : http://umana.fr/guerison-des-blessures-professionnelles/

2/ Dessiner vos gros cailloux

Nous connaissons tous cette métaphore présentée par un prof de philosophie concernant les gros cailloux et les petits cailloux pour représenter la gestion de nos priorités. Celle-ci représente notre vie quotidienne comme un vase. Les gros cailloux représentent nos priorités. Les petits cailloux des choses qui sont moins prioritaires pour nous. Cette métaphore nous explique que si nous mettons nos petits cailloux en premier dans notre vase, ils prennent très vite toute la place et nous n’arrivons plus à mettre nos gros cailloux, qui sont pourtant ce qu’il y a de plus important pour nous. Alors que si nous faisons l’inverse : Mettez d’abord vos gros cailloux dans le vase, il restera toujours de la place pour les petits. Pour ceux qui ne connaitraient pas cette métaphore ou qui souhaiteraient la revoir, je vous invite à regarder cette vidéo :

Ok, maintenant, qui a déjà pris le temps de, littéralement, dessiner ses gros cailloux ? Même moi, je me suis aperçue il y a peu que je ne l’avais pas fait. Alors, là aussi, j’ai pris une feuille et j’ai dessiné un vase.

Dans ce vase, j’y ai dessiné 3 gros cailloux, et j’ai écrit dessus mes 3 principales priorités dans la vie. Ces priorités vous sont très personnelles : pour certains, il y aura “ma santé”, “passer du temps avec ma famille”, pour d’autres, ce sera “être en contact avec la nature”… Peu importe ! Cela vous est propre. Puis j’ai complété mon vase avec 4 cailloux plus petits, sur lesquels j’ai inscrit d’autres priorités, mais passant après les 3 premières. Et, enfin, j’ai complété par des petits cailloux.

Et voilà, vous avez votre feuille de route pour votre nouvelle vie !

Et, si cette boule persiste, je vous rappelle que je propose aussi des séances en visio. Une seule séance suffit souvent pour déjà ressentir un soulagement. Si vous voulez prendre rendez-vous, c’est ici :

Prendre rendez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *