Il faut parfois faire des trucs fous, sinon on s’enlise

Un jour, sur Facebook, j’ai écrit ça :

“Il y a 10 ans, presque jour pour jour, ma vie basculait. A ce moment-là, je ne savais pas encore qu’après un traitement lourd et difficile, j’aurais toutes les chances de m’en sortir. Pendant quelques jours, je me suis dit qu’il ne me restait peut-être plus que quelques semaines à vivre… Une grande pensée pour tous ceux (CELLES surtout) qui m’ont soutenue pendant cette période. Au final, cela s‘est révélé être la plus grande chance de ma vie. Ca m’a appris que nous ne sommes jamais sûrs d’être encore là demain, qu’hier n’a plus d’importance, que seul compte le moment que nous vivons maintenant et qu’il faut en profiter à 400% ! En souvenir de cela, mais aussi par respect pour tous ceux qui n’ont pas eu la chance, comme moi, de s’en sortir… Et enfin et surtout pour prendre plus de temps pour ma famille, mes amis, tous ceux d’entre vous que j’ai à peine pu voir ces 5 derni