Et après ?

En ce début 2015, nous nous sommes tous réveillés avec la gueule de bois, c’est le moins que l’on puisse dire. Des paumés en mal d’héroïsme à qui on a fourni des armes, les dessinateurs qui nous aident à voir la vie en décalé, qui tombent, des anonymes qui se retrouvent au mauvais endroit au mauvais moment, des policiers qui perdent la vie pour que nous conservions la nôtre… Et là, tout un peuple qui se réveille, se lève pour dire STOP, et qui se rappelle que la France possède une superbe devise, mais que celle-ci n’est rien si on ne la fait pas vivre : Liberté, Egalité, Fraternité. Un élan de solidarité qui fait du bien dans cette période sombre.

Mais après ?

Quelle suite ? Que faire ?

Peut-être nous demander comment, chacun à notre niveau, nous pouvons oeuvrer pour le “vivre ensemble”… Et si, par exemple, nous nous demandions comment nous faisons vivre notre divise : Liberté, Egalité, Fraternité dans nos entreprises ?

Liberté – Nous avons vu ces derniers jours que cette liberté se traduit surtout par la liberté de penser, la liberté de s’exprimer.  J’entends déjà beaucoup me dire : “Chez nous, pas de problème de liberté : tout le monde a le droit de dire ce qu’il pense.” Et si, la liberté de s’exprimer, ce n’était pas seulement “avoir le droit” de dire ce que l’on pense, mais aussi “être incité” à le faire ? Et si nous réfléchissions, tous : Quels sont les espaces de dialogue qui existent réellement dans notre entreprise ? Quels sont les espaces où j’incite véritablement chacun à venir parler de tout, mais aussi de rien, ces tout petits riens qui, accumulés, finissent par donner racine à de vraies rancoeurs ? Dans un superbe hommage à Charlie Hebdo, publié dans le Monde, Zineb El Rhazoui raconte : “Peu d’échanges étaient sérieux à Charlie, même pas ceux du comité d’entreprise censé défendre les intérêts des salariés face à un patronat incarné par Charb, à savoir le remplacement prioritaire de cette satanée cafetière toujours en panne.” Et nous, avons-nous, dans notre entreprise, un espace où chacun (sans titre, sans étiquette) peut venir s’exprimer, de façon sérieuse ou non ? Veillons-nous à changer toutes les cafetières en panne ?

Egalité – Nous sommes tous égaux, cela va de soi. Alors, pourquoi existe-t-il une place réservée à côté de la porte d’entrée pour l’Audi du patron ?

Fraternité – Juste une question : Avez-vous dit bonjour à l’ensemble de vos collègues ce matin ? Je ne parle pas des collègues de votre bureau, évidemment, mais aussi de ceux des bureaux d’à côté, de tout votre étage, de tout votre bâtiment… et surtout de ceux avec qui vous n’êtes jamais amenés à travailler !

Alors, pour 2015, je vous souhaite que la liberté puisse continuer à s’exprimer, que l’égalité se démontre au quotidien et que la fraternité nous pousse à aller rencontrer tous ceux que nous ne connaissons pas encore. Rappelons-nous que nos entreprises ne sont que le résultat des Hommes et des Femmes qui les font vivre. Ensemble, continuons, main dans la main, à développer toutes nos Richesses Humaines !

 

 

*Cette photo magnifique, qui a elle seule symbolise tout, est l'oeuvre de Stéphane Mahé - Reuters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *