Le lien entre votre avenir professionnel et le sèche-cheveux de Pierre-Ambroise Bosse

Connaissez-vous PAB ? Pierre-Ambroise Bosse. Sinon, regardez les journaux d’aujourd’hui, vous devriez voir sa photo sur la plupart des unes.

Ce jeune homme de 25 ans vient, en effet, de remporter la médaille d’or du 800 mètres au championnat du monde d’athlétisme de Londres. Or, personne ne l’y attendait !

Blessé, PAB n’a pu que très peu courir cette saison. Il s’est qualifié de justesse le 27 juillet pour les mondiaux d’athlétisme d’août.

Lors de la demi-finale, lundi, il est arrivé 4ème et on voyait qu’il avait vraiment fait son maximum. Dans son interview, après cette course, il disait qu’il donnerait tout à la finale car il n’avait rien à perdre mais, clairement, il ne pensait pas lui-même arriver sur le podium.

Alors, que s’est-il passé entre lundi et mardi ? D’où vient cette métamorphose qui le fait finalement remporter la course haut la main ?

PAB, qui est un vrai clown en interview, l’explique comme ça :

Le jour de la finale, il était dans sa chambre, discutant nonchalamment au téléphone avec les uns et les autres (après tout, il avait atteint son but, être en final, et savait qu’il pouvait difficilement viser mieux). Tout à coup, il s’aperçoit que les 3/4 d’une bouteille d’eau se sont vidés dans son lit. Il se retrouve donc à sécher son lit au sèche-cheveux, ce qui lui prend 20 bonnes minutes.

Et là, alors qu’il n’a rien d’autre à faire qu’à tenir son sèche-cheveux pendant ces longues minutes, tout à coup lui vient une idée saugrenue :

“Pourquoi pas moi ?”

Un déclic se fait. Après tout, tant que cette course n’est pas courrue, rien n’est joué. Alors pourquoi je ne pourrais pas m’imaginer gagner ?

Et pendant les 20 minutes où il tient son sèche-cheveux, il va se répéter : “Pourquoi pas moi ?”

Vous savez ce que je pense ?

Que la réussite de sa course ne s’est pas faite sur la piste, mais à ce moment précis, dans sa chambre, où il a changé son état d’esprit.

“Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait”, dit Mark Twain.

Parce que, tout à coup, il a osé regarder au-delà des barrières qui lui disaient que c’était impossible, il est devenu champion du monde !

Alors, vous qui ne vous sentez pas complètement à votre place actuellement.

Ou qui pensez simplement, tout au fond de vous, que vous aimeriez avoir une activité professionnelle qui vous conviendrait mieux : Commencez par rêver.

Imaginez ce que vous pourriez être si tout était possible. Comment vous vous sentiriez. Ce que vous feriez.

Et puis, comme PAB, posez-vous, visualisez ce rêve et puis demandez-vous :

Et si c’était possible ?

 

“Fais de ta vie un rêve, et de ce rêve, une réalité.”

Antoine de saint-Exupéry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *