Saviez-vous que…

…l’on peut se former pendant un arrêt de travail ?

Si si !

Il faut que cet arrêt de travail résulte d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle.

Mais si c’est le cas, et que vous souhaitez profiter de cette période (période souvent propice à la remise en question, justement) pour suivre une action de formation professionnelle, un bilan de compétences, une VAE… C’est possible ! L’action s’effectuera uniquement à votre demande. Personne ne peut vous l’imposer (ça paraît évident, mais parfois, ça va mieux en le disant).

Pour cela, il vous faut, tout d’abord, demander l’accord de votre médecin traitant. Puis vous aurez besoin de l’avis du médecin-conseil de votre caisse d’assurance maladie.

La durée de l’action doit être compatible avec la durée de votre arrêt de travail. Une fois que vous avez reçu l’accord de votre caisse d’assurance maladie, c’est parti, vous pouvez vous inscrire !

Pendant la durée de l’action de formation, vous continuerez à bénéficier de votre indemnité journalière.

Cette possibilité est ouverte depuis 2010. Mais jusqu’à maintenant, on se demandait qui pouvait bien payer les frais de ces formations…

Aujourd’hui, nous avons la réponse : La nouvelle loi sur la formation professionnelle prévoit que l’OPCA (l’organisme auquel cotise votre entreprise pour la formation professionnelle) pourra, à la demande du salarié, prendre en charge tout ou partie des frais suivants nécessités par la formation :

  • les coûts pédagogiques,
  • les frais de transport,
  • la garde d’enfant,
  • les repas,
  • l’hébergement.

C’est plutôt une bonne nouvelle, non ?

Bon, entre nous, attendez quand même encore quelques jours pour la prise en charge de vos frais, le temps que la loi soit promulguée et que les OPCA se mettent en ordre de marche… Ca vous laisse le temps de choisir votre formation ! 😉

 

Références juridiques :
Loi n°2010-1594 du 20 décembre 2010 de financement de la sécurité sociale pour 2011
Art. L323-3-1 et L433-1 du Code de la Sécurité Sociale
Projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale adopté au parlement le 27 février 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *